Soutenez-nous, faites un don !

— Actualités —

A la découverte des ripisylves de la Credogne !

Dans le cadre du projet “Aux Arbres Citoyens” portant sur l’étude, la valorisation et la protection des ripisylves (écosystèmes boisés qui bordent les cours d'eau) de la région Auvergne-Rhône-Alpes, FNE AURA, FNE Puy-de-Dôme et FNE Haute-Savoie se mobilisent pour faire connaitre et protéger les ripisylves de la Credogne (Puy-de-Dôme).

Mardi 21 novembre 2023 Biodiversité Eau Forêt

Lors d’une conférence organisée par l’association FNE Puy-de-Dôme  à Paslières, l’écologue-naturaliste et spécialiste des ripisylves Christophe Gilles (FNE Haute-Savoie) a présenté la restitution des études terrain réalisées sur les ripisylves bordant la Credogne. A cette occasion, citoyens, bénévoles associatifs et élus du territoire ont pu découvrir les richesses écologiques et la biodiversité de la petite rivière auvergnate. L’objectif final est de classer certains secteurs de la Credogne en protection forte.

Une expertise unique en France !

Le diagnostic des ripisylves de la Credogne présenté lors de la conférence a été effectué à l’aide de la méthode IBCR, Indice de Biodiversité et de Connectivité des Ripisylves, développé par la fédération FNE Auvergne-Rhône-Alpes. D’ores et déjà plus de 20 km de cours d’eau sur les 28 que compte la rivière ont été parcourus et évalués par une équipe de bénévoles de FNE Puy-de-Dôme et de  l’ASCA, accompagnée par un écologue-naturaliste de FNE Haute-Savoie.

A terme, la totalité de la Credogne sera étudiée ce qui en fera le premier cours d’eau intégralement expertisé par l’outil IBCR ! Des relevés faunistiques, via la collecte opportuniste de données sur le terrain et la pose de pièges photographiques, ont par ailleurs complété efficacement l’analyse écologique des ripisylves de la rivière.

Légende : piège photographique installé sur le terrain 

Une ripisylve fonctionnelle et accueillante

Les premiers résultats des relevés IBCR indiquent une ripisylve de bonne qualité en capacité d’accueillir des espèces de grande valeur patrimoniale. Le cours d’eau est entouré de jolies stations d’aulnaies/frênaies avec beaucoup de gros bois morts au sol. 

Légende : Aulnes et frênes, espèces autochtones naturellement présentes dans le milieu

De nombreux espaces sont en libre évolution et les ripisylves offrent  des corridors écologiques fonctionnels. Localement, il y a même des tronçons où la Credogne peut couler librement et donner naissance à des méandres, des bras secondaires, des îlots, des petites zones marécageuses, des dépôts de galets et sédiments, etc.

Concernant la faune, plus de 500 données ont été collectées. Elles attestent de la présence d’espèces remarquables et protégées : pic noir, bondrée apivore, cincle plongeur, chat forestier ou bien encore la loutre d’Europe.

Légende : chat forestier dont l’image a été capturée grâce aux pièges photographiques installés sur place

Des conseils de gestion pour atténuer les zones dégradées

Certains relevés IBCR attestent de la présence parfois marquée d’espèces végétales invasives. Le développement des espèces exotiques envahissantes constitue une menace majeure pour les ripisylves qui perdent alors en qualité.

Légende : Renouée du Japon, espèce exotique envahissante 

En outre, la sur-fréquentation humaine de certains secteurs et l’omniprésence de plantation de résineux sont des facteurs qui affectent la fonctionnalité du milieu rivulaire de la Credogne. Cependant, des solutions existent pour que les ripisylves retrouvent un caractère plus naturel et ont fait l’objet de propositions dans le cadre de cette étude.

Légende : Balsamine de l’Himalaya, espèce exotique envahissante 

Une amélioration des connaissances pour une protection forte de la Credogne

La conférence de restitution de l’étude et les divers articles de presse ont offert à tous.tes une réelle découverte des ripisylves de la Credogne. Lors de la sortie terrain, les échanges avec les techniciens de rivière et les services de l’Etat ont porté sur l’avenir de ces milieux. 

Légende : Conférence « Les ripisylves de Credogne », 9 novembre 2023, Paslières

Au-delà de la possible mise en œuvre d’outils de protection volontaire de certains tronçons, plusieurs secteurs remarquables de la rivière devraient faire l’objet d‘une protection forte. Des outils existent et sont promus par notre fédération tels que les APPB (Arrêté Préfectoral de Protection de Biotope) ou les APPHN (Arrêté Préfectoral de Protection des Habitats Naturels). C’est tout l’objet des actions ripisylves menées par FNE AURA et ses associations fédérées !

Publié par FNE Auvergne Rhône Alpes

Le Mardi 21 novembre 2023

https://www.fne-aura.org/actualites/region/a-la-decouverte-des-forets-alluviales-de-la-credogne/

Partager


Je relaie

J'agis

Soutenez notre indépendance financière

Adhérez Faites un don

Avantage réduction d'impôts